Visite: Portico City learning Centre Hackney

9 Janvier 2008 : Visite de Portico Hackey City Learning Centre

Les City learning centres sont des lieux où les classes, avec leurs enseignants, peuvent se rendre pour mettre en œuvre des projets TIC.

L’idée du City learning centre est née en 2000 et s’est concrétisée par l’ouverture des deux premier centres, Portico et Highwire, à Hackney, borough très défavorisé de Londres. Il y a maintenant 100 centres dans les grandes villes GB, essentiellement dans les quartiers défavorisés.
Une équipe de 5 personnes est à disposition de 60 écoles : problème de masse. Les difficultés rencontrées dans ces quartiers particuliers : compétences en anglais, de nombreuses cultures qui cohabitent.

Concept : Le governement voulait mettre à disposition des enfants des centres d’accueil pour réaliser des projetsd d’intégration TIC complexes (écoles n’ont ni le matériel ni les compétences à disposition). Idée aussi d’avoir un endroit, pour les enseignants où observer des bonnes pratiques d’intégration et suivre des cours en soirée.
Les activités proposées aux classes durent au minimum une demie journée, le plus souvent 2 jours.

Déroulement type d’une séquence d’intégration

Préparation :
L’enseignant se rend au centre avant la visite pour discuter du point du plan d’étude qu’il souhaite aborder et pour être formé (cela ne semblait pas être le point principal). Avec le curriculum developer, on regarde quel élément pourrait être avantageusement travaillé avec les TIC (plus value).
Les curriculum developers préparent la séquence, le matériel, etc.

Jour J : l’enseignant vient au centre avec ses élèves. L’activité dure au minimum une demi-journée. Le technology coordinator prend en main la classe et la mise en œuvre de l’activité. L’enseignant s’occupe plutôt des questions de gestion de classe, il regarde aussi comment l’intégration est mise en œuvre (modelling).

Follow-up:
Les technology coordinators mettent en ligne toutes les ressources crées pour la séquence ainsi que les productions des élèves. On montre tout, même les râtées. On veille juste à ce que les projets publiés ne contiennent pas d’erreurs scientifiques. Il est important que les projets paraissent abordables pour d’autres enseignants. On montre le processus plutôt que le résultat (en regardant le site, on se demande si ce principe est toujours mis en œuvre !).

On peut voir les productions réalisées dans le centre de Portico sous :

http://www.highwire.org.uk/showcase

Points forts :

  • on travaille prioritairement un point du plan d’études, pas des compétences ICT
  • on réalise des projets en lien avec les disciplines fondamentales où les élèves ont des lacunes : les maths, l’anglais. Si on fait de l’histoire, la composante anglais doit aussi être présente.
  • on promeut la créativité (l’élève réalise un projet de communication authentique) , qui est une manière de développer les compétences médias.
  • on promeut la démarche scientifique. Les élèves sont mis dans la situation d’un scientifique qui doit résoudre, en groupe des problèmes (hands-on). Démarche déductive.
  • Tout le matériel doit être produit par les élèves, respect strict du droit d’auteur
  • On réalise des choses qui apportent un plus : valorisation du travail d’élèves en difficulté, rendre visible des choses qu’on ne peut pas voir
  • On encourage le travail de groupe et la collaboration, il y a tout au plus un ordinateur pour 2 élèves (classes de 30)

Réussite : L’intégration disciplinaire des activités TIC est bien pensée, les élèves vivent des activités de qualité avec des pros. Par contre, le fait de devoir se rendre dans un centre spécial fait que l’activité reste plutôt exceptionnelle.
Le transfert de compétences pour l’enseignant est sensé se faire par observation. Des cours sont proposés tous les jeudis soirs.
Concept sympa : programme publié en ligne, pas d’inscriptions, vient qui veut.

Types de projets réalisés:

  • la biologie du sport (qu’est-ce qui se passe quand je cours etc ?)
  • réaliser une animation /une vidéo de phénomènes scientifiques (les étapes d’un processus ou comment on réalise quelque chose).
  • BBC school report (projet lancé par la BBC) : une classe réalise les nouvelles de la journée pour son quartier. L’idée est de donner aux élèves un sens pour le travail du journaliste, de les encourager à devenir des reporters.
  • http://www.highwire.org.uk/student/projects/06_07/bbc_snr/index.html
  • Réalisation de raps (les élèves composent la musique et les paroles) et des animations avec des élèves en difficulté pour qu’ils apprennent à communiquer leurs sentiments par ce biais.
  • Programmation (Flowol : animation de la signalisation d’une ville, robotique avec lego mindstorm)
  • Projets en histoire où l’enfant doit s’identifier avec des gens d’un autre temps ou des personnages historiques
  • Beaucoup de projets d’éducation à la citoyenneté (respect, politesse, vivre ensemble, etc.)
Catégories : Bett
Mots-clés :