Logiciels dans le cloud, abonnement ou achat ?

Depuis quelques années, plusieurs éditeurs ne proposent plus leurs logiciels à l’achat, mais uniquement sous forme d’abonnement payant.

Jusqu’alors, on achetait le logiciel et on pouvait l’utiliser sans restriction, jusqu’à ce qu’une évolution majeure du système d’exploitation nous oblige à acheter une mise-à-jour ou une nouvelle version.

Le nouveau modèle économique est basé sur un abonnement, permettant d’avoir à disposition les toutes dernières versions des logiciels et de bénéficier des nouveautés du produit.

Ce modèle a ses avantages :

  • Version compatible avec les nouveaux OS
  • Nouveautés disponibles au fur et à mesure de leur sortie
  • Planification des frais (mensuels ou annuels)

Il a néanmoins un gros désavantage : dès que l’on décide d’arrêter l’abonnement, les logiciels ne sont plus utilisables et les documents produits ne peuvent plus être édités ni même ouverts.

Comme Microsoft avec sa suite Office 365,  Adobe a fait le pas et propose ce modèle d’abonnement avec sa suite Creative Cloud. Cette suite comporte de nombreux logiciels auxquels on doit s’abonner. On peut choisir de s’abonner à un ou plusieurs programmes séparément, à un groupe de logiciels en fonction d’un thème (par exemple pour la photo) ou encore à l’ensemble des logiciels. Les prix sont adaptés en fonction du client (individu, étudiant/enseignant, établissement scolaire, pme) et de l’abonnement choisi.

Le cas d’Adobe Photoshop Elements

Adobe Photoshop Elements est un logiciel grand public permettant de nombreux traitements sur les photos tout en restant plus léger et simple que son grand frère ‘Photoshop’. La version 15 qui vient de sortir échappe encore à la location, elle est proposée à l’achat pour un peu moins de CHF 100.-. Le logiciel ‘Premiere Elements’ qui permet de faire du montage vidéo peut également être encore acheté. Un ‘pack’ comprenant Photoshop Elements et Premiere Elements est également disponible à l’achat.

Rappelons toutefois qu’il existe des logiciels moins coûteux voire gratuits, comportant certes moins d’options mais permettant d’effectuer la plupart des fonctions basiques.

Pour Mac, citons Graphic Converter au prix de CHF 39.- ou Gimp si l’on recherche un logiciel gratuit.
Côté PC,  XnView ou Gimp sont d’excellents logiciels de retouches photos gratuits.

Catégories : Logiciels, Technologie
Mots-clés :