Journée du portfolio PEL sec 2- 5 décembre 2007

Journée sur l’introduction du portfolio européen des langues au secondaire 2 (PEL).

Introduction au PEL

Volonté en Europe de développer une culture du plurilinguisme, de pouvoir standardiser les évaluations, les attestations de compétences et promouvoir ainsi la mobilité => mise en place du CECR, cadre européen de référence.

Le portfolio, dont il existe 89 versions, est pensé comme outil de sensibilisation au plurilinguisme.
Objectifs de son introduction: faciliter l’évaluation, développer l’autonomie de l’élève apprenant.

La Suisse romande a été pionnière dans le domaine. En 2002, la CIIP se donnait 10 ans pour la généralisation de cet outil. On a commencé à travailler sur le PEL, basé sur le CECR, dès 2002, notamment le Collège du Sud (tout l’établissement) et un groupe d’enseignants du secondaire 2 jurassien.

Bilan de son introduction en Suisse romande: mitigé, les écoles et enseignants qui se sont lancés se sont essoufflés (problèmes rencontrés : place de la littérature qui est dominante dans les cours au gymnase, mais n’est pas vraiment traité de façon spécifique dans le portfolio, difficultés de conditions cadres de l’enseignant qui ne changent pas. La relève ne s’est donc pas mise en place.

Par contre, il y a plusieurs signes politique encourageants en ce moment:

  • Promotion, au niveau national, du plurilinguisme.
    HARMOS comprend des décisions pour l’harmonisation de l’apprentissage des langues
  • En 2006, la CIIP a décidé d’introduire le portfolio entre la 5ème et la 9ème année.
  • D’ici 2012, tous les élèves romands de 5 année auront reçu le portfolio 2 et tous les enseignants auront été formés. (comment ? modalités encore à définir).

A partir de 2017, on peut partir du principe que tous les élèves du sec 2 auront un portfolio.
La CDIP et la CIIP travaillent sur l’introduction d’un outil pour le sec 1 (PEL 2), le PEL 1, pour des élèves de 7-11ans est en cours de validation au Conseil de l’Europe . On planche même sur une version pour l’enfantine (portofino 4-7 ans).

Dès 2008/2009, il y aura une nouvelle version du classeur PEL III avec une partie des supports électroniques + papier (solution mixte). Le dossier sera quadrilingue.
Les listes de repérages seront contextualisées (descripteurs contextualisés), le dossier sera mieux ciblé sur les besoins des différentes filières.
Pour l’instant, rien n’est fait et le Schulverlag aimerait bien entendu développer elle-même quelque chose. Au niveau de la CDIP, il n’y a plus de groupe de travail pour piloter la mise en oeuvre. Notre projet pourrait servir de projet pilote.
Personne de contact: Mirjam Egli Cuenat à la CDIP. J’ai discuté avec elle et nous avons décidé de rester en contact pour suivre un éventuel développement électronique.

Groupe de travail portfolio de la CDIP : présentation de Madame Mirjam Egli Cuenat

Dès 2005, au niveau féderal, piloté par la CDIP, on a réalisé un inventaire des pratiques et du niveau atteint dans les différentes langues (200 enseignants ont été interrogés). Mise en place du groupe de travail qui a produit un rapport et des recommandations, disponibles sur le site de la CDIP.

Dès fin 2008, standard HARMOS: 2 langues étrangères pour tous, début au plus tard en 3ème année primaire et en 5 ème pour la langue partenaire.

  • Dans Harmos, les stratégies suivantes sont proposées:
  • Introduction généralisée du portfolio
  • Prescriptions pour la formation des enseignants (profil de semi-généraliste.)
  • Evaluations nationales régulières
  • Agence nationale sur les échanges
  • Centre national de compétence en plurilinguisme.

Le CERC a le grand bénéfice de mettre la tâche au centre de l’enseignement des langues.

Projet pilote à Zürich : présentation de Madame Widder

Madame Widder: responsable du projet pilote pour l’introduction du portfolio des langues à Zurich.

Début 2005/2006
Objectif: tester l’instrument pour décider d’une introduction généralisée
Cette année, 4 gymnases participent.
Constatation : Une introduction est indispensable pour que les enseignants puissant se lancer. Il faut aussi un financement pour l’impulsion du projet (achat du portfolio), décharges des enseignants, formation continue.

Exemples d’activités menées par le groupe de travail pour opérationnaliser les descripteurs:

Exemple 1
Descripteur niveau B1: “Je peux raconter l’intrigue d’un film ou d’un livre et décrire mes réactions”.
Activité des élèves sur la base du film “Paris, je t’aime”.

Exemple 2
Faire prendre conscience des différents niveaux au moyen des textes proposés dans 4 examens d’anglais.
A quel niveau B1, B2, C1, C2) ces textes correspondent-ils?Lesquels suis-je capable de comprendre? Quel est mon niveau? Sur cette base, on introduit les descripteurs. Attention, les textes ne peuvent être considérés qu’en rapport avec les questions. La question du niveau est intimement liée à la tâche.

Sur la base de projet pilote, il a été décidé d’introduire de façon généralisé le portfolio sur ZU.

Handbuch: das 10 X10 des ESP, sera publié de la hep-Verlag au printemps 2008.
Le site contient déjà des récits d’expérience.

Fs-fremdsprache.zh.ch

Le PEL va devenir un élément central de la politique des langues au sec 2 : important pour créer cette cohérence et cette coordination. Cadre de référence comme clé de voûte de la mise en oeuvre comme de la coordination.
Les enseignants doivent faire le lien entre ce qui est conçu et leur travail très concret.
Les grilles permettent l’explicitation d’une intuition.
Dès 2016, on devrait pouvoir compter, chez les élèves, sur cette expérience de réflexion sur ses apprentissages.
Pour les élèves, il est important de développer un projet personnel et un projet collectif.
Proposition d’une EC de Bienne : Pour éviter de gérer la lourdeur de l’introduction, au quotidien, du portoflio, cette école met sur place pour les élèves, une fois par année, un bilan général des compétences dans lequel on intègre l’évaluation des compétences linguistiques via le portfolio.

Il faudra prévoir une décharge horaire pour qu’on puisse faire cette révolution.
Au secondaire 1, tester la méthode.
Formation des enseignants: un immense travail est à accomplir et on se demande si les moyens sont là.

Critique des enseignants qui rejoint notre problématique (portail) :

Les enseignants manquent de matériel pour exercer les éléments de l’oral.
Ils n’ont pas les compétences pour réaliser leurs documents audio.

Possibilité de se positionner comme un centre de compétences dans le domaine du portfolio électronique (pas de ressources ou de compétences à la CDIP pour encadrer ce dév).

Catégories : Portfolio
Mots-clés :