Conférence: Access intiative du gouvernement

10 Janvier : conférences au Bett Show

Access to learning : a new frontier by Becta

Volonté du gouvernement de donner accès, à domicile, à un ordinateur et à Internet à tous les enfants anglais d’ici 2011. Les indicateurs montrent que cela a un impact très positif sur les apprentissages des élèves. Cela renforce la communication avec les parents, entre enseignants, entre enseignants et élèves.

David Brodie décrit un projet pilote pour donner accès à Internet à des enfants d’une communauté pauvre de Birmingham (essentiellement des familles musulmanes du Pakistan). L’école est située dans un environnement très violent. En 2004, seulement 1 famille sur 10 avait accès à Internet.
Le concept : déploiement progressif des ordinateurs avec connexion à Internet. L’école prenait en charge l’installation de postes fixes dans les maisons et installait des connexions Internet.
L’ordinateur est en prêt pour 3 ans
Prix de l’abonnement ADSL pour les parents : 25 francs par mois.

Condition : les parents devaient accepter de se former pendant au moins 8 heures à l’école. Les élèves forment leurs parents.

Le cours se limitait aux fonctions de base de l’ordinateur (allumer, éteindre, fonctionnement de la souris), surfer sur Internet et envoyer un mail.

Gros succès alors que toutes les autres tentatives de former les parents (cours d’anglais, etc.) avaient été un échec.
Pilote avec 20 machines, puis tous les élèves d’une classe pouvaient participer. Environ 50% des parents ont accepté l’offre.

Évaluation externe du projet mené par un prof de l’Uni de Lancaster, Don Passey.

http://www.lancs.ac.uk/fass/edres/profiles/233/

125 machines en place : 56 mamans utilisaient l’ordinateur tous les jours, 88 pères.
En moyenne, 7,6 utilisateurs par machine -> grand succès.
Parallèlement, utilisation d’une plateforme de communication. Les parents donnaient leur feedback, formulaient des demandes.
Points principaux dans le rapport d’évaluation:
Suivi des résultats des élèves : dans un premier temps, améliorations spectaculaires des résultats des élèves, surtout en literacy, ensuite on a observé un certain tassement.
Grandes améliorations dans les textes écrits par les garçons, pas d’améliorations des compétences en maths, légère baisse en sciences. Ces deux domaines n’étaient pas des objectifs du projet.
Les enfants utilisent les machines pour faire du travail en plus de celui donné par l’enseignant-e.
Les devoirs n’étaient plus perçus comme du travail, mais comme quelque chose que les enfants voulaient faire.

Plus grand confiance en soi des parents : demande à pouvoir prendre rendez-vous via Internet, etc.

Gestion de projet – raisons du succès :
Parents et enfants sont partenaires dans le projet.
Super encadrement avec un chef de projet qui se rend dans les familles et met en place une solution qui correspond exactement aux besoins. Interprètes si nécessaire.
Support technique.

Catégories : Bett
Mots-clés :