Bonjour,

Nous utilisons notre newsletter pour vous informer des nouveautés dans les modes de distribution et de fonctionnement du logiciel interactif Notebook de SMART.
L'équipe du Centre fri-tic

Si vous ne souhaitez plus recevoir ces infos, vous pouvez vous désinscrire au bas de ce mail.

---

Logiciel Notebook de Smart

En 2016, la société SMART a changé de modèle économique. Les fonctionnalités complètes et les mises à jour ne sont plus proposées qu’au moyen d’un abonnement annuel.
Pour l’année 2017, nous vous proposons l’abonnement à SMART Notebook au prix de CHF 5.- TTC par salle équipée de technologies interactives. Ce prix comprend toutes les fonctionnalités ‘premium’ ainsi que le droit aux mises à jour jusqu’au 31 janvier 2018. Il est susceptible de modifications chaque année.
La licence fournie autorise l’installation du logiciel sur toutes les machines de l’établissement, ainsi que sur les machines privées des enseignant-e-s de cet établissement.
Vous trouverez d'autres informations sur notre site :
https://www.fri-tic.ch/fr/equiper/notebook-smart

---

Le logiciel Notebook de Smart fait sa mue

Nous vous avions avertis il y a quelque temps de l’abandon progressif du support pour les objets au format Flash (exercices interactifs) dans le logiciel Notebook, abandon causé par la politique de développement de la maison Adobe, propriétaire du format Flash. De quoi s’agit-il ? Les exercices interactifs clé en main proposés par Notebook par l’intermédiaire du Activity Builder  …

Lire la suite.

---

 Arnaque aux cartouches d'encre

 

 Nous avons été informés qu’une école primaire du canton de Fribourg a été victime d’une tentative d’arnaque à la livraison non sollicitée de cartouches d’encre pour imprimantes. Cette école a reçu un téléphone d’une entreprise se disant mandatée par la commune (ce qui n’était pas vrai) et qui se renseignait sur le modèle des imprimantes de l’école. Quelques jours plus tard, l’école a reçu un paquet contenant un certain nombre de cartouches d’encre correspondant au modèle d’imprimante de l’école, alors même qu’aucune commande n’avait été passée.

Dans le cas où votre école serait sollicitée de telle manière, nous vous invitons à ne pas répondre aux demandes de renseignements, et cas échéant, à refuser l’envoi en précisant à l’entreprise que le paquet, non ouvert, est prêt à être récupéré et que dans tous les cas, une éventuelle facture ne serait pas payée. Vous pouvez également annoncer le cas à la Fédération romande des consommateurs

---